fbpx

Reconversion : 6 pistes pour trouver des idées qui vous correspondent

reconversion
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Votre travail actuel ne vous fait plus vibrer ? Il n’est plus compatible avec votre vie personnelle ? Vous avez envie de changer de voie professionnelle ? Se reconvertir demande un temps de réflexion pour faire les bons choix et trouver des idées qui vous correspondent vraiment. Charlotte Appietto, diplômée de Sciences Po et de l’ESCP Europe, a travaillé dans les RH et le conseil en management avant de fonder « Pose ta dem’ », une plateforme* qui accompagne les personnes en quête de reconversion. Elle est également l’auteure de « Pose ta dem’ » aux éditions Eyrolles. Elle nous donne ici ses conseils pour faire les bons choix.

Reconversion : 6 pistes pour trouver des idées qui vous correspondent

1) Prendre du recul pour une bonne reconversion

Avant de foncer tête baissée dans un nouveau domaine, de quitter son travail, de chercher des offres d’emploi, on prend le temps de réfléchir et de se poser les bonnes questions : quelles sont mes envies ? Qu’est-ce que j’aime faire ? Qu’est-ce que je ne veux plus ? Quels sont mes talents, mes compétences ? Quels sont mes besoins ? Quels sont mes blocages ? Dans quel environnement je me sens bien ? Est-ce que j’ai besoin de liberté ? De contact ?… « Se questionner permet de trouver du sens, de savoir dans quelle direction on veut aller. Pour être alignée avec son futur métier, ça part d’abord de soi », explique Charlotte Appietto.

2) S’appuyer sur ses centres d’intérêt 

Riche de plusieurs années d’expérience, on sait désormais davantage ce que l’on aime et ce qui nous déplaît dans les tâches à effectuer, l’environnement de travail, etc. Le nouveau métier envisagé doit, autant que possible, être aligné avec nos valeurs, nos envies et nous plaire pour s’y investir avec enthousiasme. « L’idée, c’est de partir de nos centres d’intérêts, de ce qui nous fait vibrer, de ce qui nous met dans le flow. Le flow, ce sont ces moments où l’on est tellement intéressée par ce que l’on est en train de faire que l’on ne voit pas le temps passer. Ça va être notre base de réflexion pour trouver des idées de métier qui vont nous permettre d’être dans le flow beaucoup plus souvent », conseille l’auteure.

3) Pour une reconversion réussie : partir de ses compétences et talents

Même si l’on n’est pas obligée de maîtriser à 100% un métier pour se reconvertir et qu’une formation est parfois nécessaire, c’est un avantage de partir de ce que l’on sait déjà faire, de ce qui est naturel pour soi. On s’appuie donc sur ses talents et ses compétences. « Le talent, c’est assez inné. On fait cette chose-là avec plus d’aisance, plus rapidement que les autres en moyenne. La compétence, c’est quelque chose que l’on a acquis, que l’on a travaillé, que ce soit dans le milieu professionnel ou autre », distingue Charlotte Appietto. Cette base prometteuse nous laisse percevoir un potentiel à exploiter dans notre future carrière. 

Mini Guide Leadership

4) Être dans une dynamique d’ouverture pour voir les nouvelles opportunités

Inutile d’avoir une passion, une vocation depuis toute petite pour se reconvertir. On s’intéresse simplement à un maximum de sujets. On lit des articles notamment dans la presse professionnelle sur cette thématique, des livres… Cela permet d’en savoir plus sur le domaine, de découvrir ses codes, son jargon, son actualité, de monter en compétences et de se sentir plus à l’aise si l’on débute une formation dans le secteur par exemple. L’experte recommande également de rencontrer des professionnels du secteur lors d’événements, de conférences, de salons pour étoffer son réseau, favoriser une dynamique d’ouverture et de curiosité. Cela permet de voir ce qui existe en dehors de son domaine professionnel actuel et qui est susceptible de nous intéresser.

5) Bien s’entourer 

« Jim Rohn (coach américain en développement personnel décédé en 2009, Ndlr) a dit qu’on était la moyenne des cinq personnes que l’on fréquente le plus. Quand on est entouré de personnes qui ne sont pas dans une démarche de reconversion, qu’au quotidien on est avec des collègues et chefs qui évoluent dans un secteur que l’on veut quitter, ça n’aide pas à franchir le cap. C’est pour ça qu’il est important de nourrir de nouvelles relations. Et mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Avoir 25 cartes de visites dans son sac, ce n’est pas ça qui va créer des opportunités et nous permettre d’apprendre des choses. La clé du réseau, au-delà des opportunités que ça peut apporter, c’est de nous habituer à voir des gens qui pensent d’une certaine manière, qui ont franchi le cap et pour qui ça ne semble pas aberrant de poser sa démission. Alors ça semble enfin possible », confirme Charlotte Appietto. Pour trouver les bonnes idées de reconversion et oser se lancer, on contacte donc des personnes qui sont passées par là.

6) Vérifier que ce projet est le bon

 « Ce n’est pas parce que l’on choisit un job ou un projet que l’on est enfermée dedans à vie. Il faut accepter d’avoir plusieurs étapes dans sa vie professionnelle », rassure Charlotte Appietto. Pour s’assurer que ce choix de reconversion nous convient, elle conseille de se fier à son intuition (sentir son cœur, sa motivation…) et sa raison avec la prise en compte de critères pratiques (l’organisation que nécessite ce métier, les compétences, la réalité du quotidien, les perspectives d’évolution…). Avoir envie d’ouvrir une boutique alors que l’on ne souhaite y passer ses journées, ça pose un problème. Rien de tel que de tester son projet concrètement à travers une mission bénévole, freelance, un stage d’observation… Ces approches complémentaires sont nécessaires pour trouver sa voie.

Dorothée Blancheton

* www.posetadem.com 

 

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore

    Accélérez votre carrière

    Découvrez tout notre contenu

    ACADEMY

    PODCAST

    Audio Programmes

    nouveau

    Le Mini Guide de la communication au Féminin

    Le "Must Have" pour devenir une meilleure LEADER !