fbpx

Les do’s and don’ts pour un CV gagnant

CV
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Premier contact avec un employeur potentiel, le CV, must have des jeunes diplômés et actifs confirmés, répond à des codes particuliers, tout en constituant un levier de différenciation. Comment à la fois se démarquer et faire passer des messages efficaces ? Eléments de réponse avec une spécialiste de la question.

« Etudiante, j’adorais travailler mon CV : j’adaptais le design, la police des caractères en fonction de chaque candidature. Au point que mes amis de promotion m’ont demandé de refaire les leurs ! » Des conseils à ses camarades sur leurs meilleures photos et mises en page… De quoi donner des idées entrepreneuriales à Pauline Lahary. Dès sa sortie d’école de commerce en 2013, la jeune femme se lance et crée MyCVFactory, plateforme proposant aux internautes des outils pour leur recherche d’emplois. « J’ai pris rendez-vous avec une dizaine de chasseurs de têtes afin d’élaborer différentes sortes de CVs. Au départ, chaque modèle était certifié conforme par un recruteur », raconte Pauline Lahary, proposant à la fois des prototypes de CVs à télécharger ou d’autres sur mesure, remis clés en main. Une offre répondant à une demande réelle : après deux ans d’existence, la start-up s’est ainsi penchée sur les parcours de quelque 100 000 clients. « Nous sommes à la fois sollicités par des étudiants ou des juniors oscillant entre 16 à 27 ans mais également à des actifs âgés de 35 à 45 ans, n’ayant pas fait de CV depuis un moment », commente la créatrice de MyCVFactory.

Un parcours à organiser selon les circonstances

De quoi donner à l’entrepreneure un panorama des oublis les plus récurrents nichés dans les CVs : « ne pas chiffrer ses expériences est une erreur fréquente », détaille Pauline Lahary. « Ecrire que l’on a coordonné de la gestion de projet en équipe ne parle guère à un recruteur : le mieux consiste à spécifier combien de personnes cela concernait, pour quel budget. En clair, les expériences gagnent à être quantifiées afin de donner une idée de l’envergure des projets. »

La spécialiste conseille également, selon les cas, de se détacher de la présentation chronologique, commune à la plupart des curriculum vitae. « Cette mise en page n’est pas forcément adapter à un profil en reconversion, la dernière expérience n’étant pas forcément celle à mettre en avant. Le mieux est donc de mettre en valeur les compétences : marketing, gestion… » Des CVs certes moins standards mais permettant de mieux valoriser ses savoir-faire.

Mini Guide Leader

Attention à son image

Une précaution prononcée portée à la forme du CV donc, jusqu’à la qualité de la photo du candidat, forcément nécessaire selon Pauline Lahary : «  un recruteur cherche toujours à savoir à quoi ressemble un postulant et peut effectuer des recherches sur Facebook ou LinkedIn. Plus personne ne peut se cacher aujourd’hui ! », argumente la jeune femme. D’où l’importance de ne rien laisser au hasard. « Une photo prise en studio peut apporter un vrai plus à la candidature. Cela permet de jouer sur des fonds de différentes couleurs, bordeaux ou bleu marine par exemple, tout en évitant le blanc qui accentue les contrastes. » Quid de la tenue : costard ou veste, assure l’entrepreneure, pour qui le travail de l’image est également décisif lors des entretiens : « l’un des aspects importants est d’être capable de se présenter en quatre points. Par ailleurs, par peur des blancs, beaucoup de candidats n’osent pas s’arrêter de parler, alors qu’il est souvent préférable de s’arrêter, » conseille Pauline Lahary, qui recommande également d’être en mesure de mentionner trois exemples concrets relatifs à chaque expérience.

Le CV, toujours incontournable

En clair, tout l’enjeu de l’entretien consiste à fournir au potentiel employeur des informations ne figurant pas sur le CV, outil demeurant la pierre angulaire de tout recrutement, insiste la fondatrice de MyCVFactory. Pour elle, nos bons vieux curriculum vitae sont complémentaires aux réseaux sociaux professionnels et restent une pièce maîtresse à toute signature de contrat. Pas question pour autant de négliger les profils numériques des candidats : « nous avons récemment créé une offre concernant l’optimisation LinkedIn : nous proposons à nos clients de rédiger leurs pages, en prenant en compte des mots-clés stratégiques, à la fois du point de vue des recruteurs et des moteurs de recherche. Nous rédigeons également le résumé situé en haut de chaque compte, une partie cruciale ! » Etre visible, allier savoir-faire et faire-savoir, l’enjeu de tout CV donc, digital ou papier !

@clairebauchart

 

 

 

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide