fbpx

Elles et Ils peuvent imaginer le monde d’après !

monde, femmes, hommes, start-up
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
C'est une liste non exhaustive et qui ne demande qu'à être complétée mais elle a le mérite d'inclure des Femmes et des Hommes qui peuvent nous aider à construire le monde d'après...

Esther Duflo: Repenser notre mode de développement économique et social

Economiste et professeure à l’Institut de Technologie du Massachussetts, MIT. Elle a reçu le Prix Nobel d’économie en 2019 pour ses travaux sur la lutte contre la pauvreté avec son conjoint Abhijit Banerjee. imaginer le monde

Sa thèse de doctorat soutenu en 1999 au département d’économie du MIT est intitulé Three Essays in Empirical Development Economics (Trois essais sur l’économie empirique du développement), est consacrée à l’évaluation économique des projets de développement. La même année, elle intègre le département d’économie du MIT comme assistant professor. En 2002, à l’âge de 29 ans, elle accède au poste de professeur associée. Après une année en détachement à l’université de Princeton, elle est titularisée au MIT et obtient le titre de professeur en 2004, à l’âge de 32 ans. Ce retour au MIT s’accompagne de la création du Poverty Action Lab.

Cynthia Fleury: Pour une politique d’inclusion

Psychanaliste et philosophe française, Cynthia Fleury est une femme engagée qui participe au débat public sur les sujets notamment liés aux questions de Soin et à leur traitement dans nos sociétés industrialisées. Elle a publié en 2019, Le soin est un humanisme ( Ed Gallimard) qui se veut une réflexion sur une forme de déshumanisation du monde ou la vulnérabilité apparait comme faiblesse. Elle souhaite remettre le soin (Care) au coeur de notre société afin de ré-humaniser notre monde.

Mini Guide Leader

Tel est le chemin éternel de l’humanisme : comment l’homme a cherché à se construire, à grandir, entrelacé avec ses comparses,
pour grandir le tout, et non seulement lui-même, pour donner droit de cité à l’éthique, et ni plus ni moins aux hommes. Quand la civilisation n’est pas soin, elle n’est rien.
Cynthia Fleury

Cynthia Fleury expose dans ce livre une vision humaniste de la vulnérabilité, inséparable de la puissance régénératrice des individus ; elle conduit à une réflexion sur l’hôpital comme institution, sur les pratiques du monde soignant et sur les espaces de formation et d’échanges qui y sont liés, où les humanités doivent prendre racine et promouvoir une vie sociale et politique fondée sur l’attention créatrice de chacun à chacun.

Cynthia Fleury est membre fondatrice du Réseau international des femmes philosophes, parrainé par l’Unesco. Elle a présidé le collectif EuropaNova (Action pour une Europe politique). Elle est membre du conseil stratégique de la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme. Elle a été membre de la cellule d’urgence médico-psychologique du SAMU de Paris (CUMP-Necker), de 2011 à 2015.

François Taddei: Penser autrement, penser multi-dimensionnel

Président et cofondateur du Centre de recherche interdisciplinaires, Il a publié en 2018, Apprendre au XXI ème siècle et prône l’interdisciplinarité comme source d’innovation.

Il est à la base un chercheur en “génétique moléculaire évolutive et médicale” et en éducation. Après un parcours d’ingénieur, il réoriente ses recherches vers la génétique. Responsable du département « Frontières du Vivant et de l’Apprendre » à l’Université Paris 5 et soutenu par la Fondation Bettencourt Schueller, il met en place des approches éducatives innovantes tels que les Savanturiers-École de la recherche. François Taddei et Ariel Lindner co-fondent ainsi le Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) à Paris. Il milite activement pour l’innovation dans l’éducation.

Melinda Gates: un monde co-construit AVEC les femmes

Philanthrope, cofondatrice de la fondation Bill and Melinda Gates, elle a compris l’urgence d’inclure les femmes dans le développement des pays. Elle le défend dans son livre: Prendre son envol (Ed Michel Lafon)

Pour la fondation, Melinda Gates effectue plusieurs voyages par an dans des pays d’Afrique et d’Asie. Après être restée dans l’ombre de son mari, elle endosse au fil des années un rôle de figure publique. En 2012, elle lance une initiative, qui lui tient particulièrement à cœur, afin de fournir des moyens de contraception à 120 millions de femmes dans le monde

Stefano Mancuso: s’inspirer de l’intelligence de la nature pour créer un autre monde

Stefano Mancuso est un biologiste italien, professeur de botanique et auteur (ou co-auteur) d’environ 300 articles scientifiques et de plusieurs ouvrages de vulgarisation. Il est l’un des promoteurs du concept de neurobiologie végétale qu’il expose dans ses publications L’intelligence des plantes (2013) et La révolution des plantes ( Ed Albin Michel) et prône un futur bio-inspiré par le monde végétal.

En 2014, il a lancé à l’université de Florence une start-up spécialisée dans le biomimétisme végétal (technologie imitant certaines capacités des plantes) et crée un concept de serre flottante autonome dénommé « Jellyfish Barge ».

Thomas Piketty: Repenser le capitalisme

Thomas Piketty est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), ancien élève de l’École normale supérieure (promotion 1989 Sciences) et docteur en économie de l’EHESS, il fut chercheur à la London School of Economics et est un spécialiste de l’étude des inégalités économiques, en particulier dans une perspective historique et comparative.

Il a lancé un pavé dans la marre avec son livre Le Capital au XXI ème siècle (2013) en montrant que le capitalisme avait certes généré de la richesse et amélioré les conditions de vie de certains mais engendré aussi beaucoup d’inégalités économiques et sociales.

Yuval Noah Harari: Mettre en perspective ce monde d’après qui se dessine

L’auteur de Sapiens, succès mondial et de Homo Deus s’exprime beaucoup dans les media ( Financial Times, Le Point…) en cette période de “lockdown” mondial car il met en garde contre le danger de la dictature technologique dans nos démocraties et de son corollaire: la pertes de nos libertés individuelles. Il y aura un avant et un après Covid 19 aussi dans ce domaine des droits humains au nom de la protection de la santé. Attention !

Véronique Forge Karibian

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide