fbpx

Les femmes indiennes tissent la toile numérique de leur indépendance

Inde - indienne - femme
Des centaines de milliers de femmes indiennes apprennent à vendre leurs produits en ligne, grâce au soutien d'un projet de formation numérique géré par la Banque mondiale.

En Inde, une formation numérique pour sortir les femmes de la pauvreté 

Usines au point mort, tissages à l’arrêt…Lorsque la pandémie COVID-19 a frappé l’Inde, les femmes tisserandes du Gujarat ont craint le pire pour leurs moyens de subsistance. 

Grâce au projet Leelavati, une initiative gérée par la Banque mondiale, elles ont pu apprendre à maitriser les outils en ligne, découvrir de nouveaux canaux pour écouler leur production et créer des revenus stables pour leurs familles pendant cette période difficile. La formation propose deux volets : un numérique et l’autre financier, et accueille aujourd’hui un demi-million de femmes dans six États indiens.

Instagram et Facebook comme nouveaux leviers commerciaux

Grâce à au projet Leelavati, les femmes tisserandes peuvent promouvoir et vendre via Instagram et Facebook, elles peuvent également effectuer des transactions en ligne, ce qui leur évite d’avoir à faire des ventes en espèces, face à face, et de mettre leur santé en danger.

Une belle initiative qui valorise les travailleurs indiens de l’économie informelle. 

Emma Rouan

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide