fbpx

Un revenu de base pour les femmes pendant la pandémie ?

Revenu minimum
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Dans un récent rapport, le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) préconise la mise en place d'un revenu de base temporaire pour les femmes durement touchées par les retombées économiques de la COVID-19.

Dans un rapport publié jeudi 04 mars, le PNUD conclu que le mise en place d’un soutien financier provisoire pour les femmes les plus durement touchées par les répercussions de la pandémie de COVID est une nécessité économique. Cette aide, s’adressant en priorité aux pays en développement, pourrait notamment empêcher l’augmentation de la pauvreté ainsi que le creusement des inégalités homme-femme, dont la pandémie s’est révélée être un catalyseur. 

Les femmes plus durement touchées que les hommes par la pandémie

Toujours selon le rapport, les femmes des pays en développement seraient plus promptes à être éjectées du marché du travail en cas de crise ou de difficultés économiques. Le revenu de base provisoire imaginé par l’organisation internationale viendrait combler cette inégalité et permettre aux femmes de s’assurer un filet de sécurité, vecteur de leur indépendance. 

Mini Guide Leader

Les données véhiculées par le rapport sont édifiantes : un investissement mensuel de 0,07 à 0,31 % du produit intérieur brut (PIB) des pays en développement pourrait offrir une sécurité financière fiable à 613 millions de femmes en âge de travailler.

Emma Rouan

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide