fbpx

Miss Univers Canada dénonce les commentaires racistes qu’elle reçoit

Miss Univers Canada dénonce les commentaires racistes qu'elle reçoit
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Sur son compte Instagram, Nova Stevens, Miss Univers Canada 2020, partage les milliers de commentaires racistes qui saturent ses réseaux.

“Est-ce vraiment difficile de répandre de l’amour plutôt que de la haine?”

C’est la question posée par Nova Stevens, Miss Univers Canada 2020, dans un récent post Instagram. Superposé à une photo d’elle, des commentaires de nature raciste sont visibles. L’image est censée choquer, provoquer une prise de conscience, et elle y parvient. 

Miss Univers Canada

Avec tout ce qui s’est passé dans le monde, avec le mouvement Black Lives Matter “les Noirs comptent” (…) on pourrait penser que cela nous rapprocherait. Au lieu de cela, on dirait que certaines personnes sont toujours bloquées dans leurs idéologies ignorantes et racistes.” peut-on lire en légende du post.

Mini Guide Leader

La jeune femme poursuit : “Est-ce vraiment si difficile de répandre l’amour plutôt que la haine ? (…) Vous n’avez pas besoin d’assombrir la lumière de quelqu’un pour briller à votre tour.

Une critique du règne des critères de beauté universels

Le monde évolue, les gens réalisent que la beauté n’est pas exclusive à un groupe spécifique de personnes. La définition de la beauté s’applique à tous, car la beauté peut être vue sous différentes formes, nuances et tailles. S’il vous plaît, voyez la beauté qui existe dans ce monde.

Pour Nova Stevens, partager ces commentaires racistes est une façon de mettre en lumière la toxicité du mythe de la beauté universelle. 

Tristement, la reine de beauté est tout à fait consciente du harcèlement en ligne dont sont victimes les femmes, en particulier les femmes politiques et les femmes de couleur. Un post Instagram n’y changera surement rien… Et pourtant, il est le premier pas vers une prise de conscience générale du sexisme régnant sur certains réseaux sociaux. 

A l’image d’Ada Colau, la maire de Barcelone, il y a plusieurs semaines, elles sont de plus en plus nombreuses à dénoncer ce phénomène et à refuser de l’alimenter. 

Emma Rouan 

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide