fbpx

« Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste », le docu choc de Marie Portolano

Canal+ - Marie Portolano
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Ce dimanche, Canal+ dévoilait un documentaire choc dans lequel des femmes journalistes prennent la parole pour dénoncer leur quotidien fait de propos sexistes et d'allusions à caractère sexuel.

Nathalie Iannetta, Clémentine Sarlat, Isabelle Ithurburu, Estelle Denis… Dans ce documentaire événement, Marie Portolano – elle-même journaliste sportive – donne la parole à une vingtaine de consœurs, qui racontent le sexisme dont elles sont victimes quotidiennement. 

Insultes, remarques déplacées, gestes à caractère ouvertement sexuel : les attaques dont elles sont la cible viennent des réseaux sociaux, mais plus étonnant encore, également de leurs collègues masculins. 

Mini Guide Leadership

« Je veux juste montrer aux gens qu’il y a encore des choses qui sont anormales. » – Marie Portolano

Au micro de Marie Portolano, les femmes journalistes témoignent de leur quotidien, rythmé par ce constant rappel qu’elles ne sont pas là où elles en sont grâce à leur talent, mais grâce à de supposées rumeurs et à leurs caractéristiques physiques. Un mal-être qu’elles décrivent comme un syndrome de l’imposteur que leur collent dans la tête le milieu sportif : collègues comme supporters. 

Pierre Ménès coupé au montage

Selon Les Jours, Pierre Ménès, journaliste et consultant qui travaille notamment pour le “Canal Football Club” (CFC), aurait été coupé au montage de la version diffusée du documentaire.  

Dans une séquence coupée au montage, le journaliste est confronté aux accusations d’agressions sexuelles. Pierre Ménès dit d’abord ne pas se souvenir de l’agression, et puis ensuite il demande pourquoi elle l’a pris si mal. Tout cela n’apparait pas dans le documentaire.    

Malgré les coupes au montage, qui posent des questions et confirment la pertinence d’un tel documentaire, ce dernier est une véritable claque ! Une parole nécessaire… 

« J’espère avoir contribué à libérer la parole ; le combat sera gagné quand il sera devenu inutile d’en faire un film. »

Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste : à voir sur le site de Canal Plus, pour les abonnés.  

Emma Rouan

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore

    Accélérez votre carrière

    Découvrez tout notre contenu

    ACADEMY

    PODCAST

    Audio Programmes

    nouveau

    Le Mini Guide de la communication au Féminin

    Le "Must Have" pour devenir une meilleure LEADER !