fbpx

Comment concilier vie pro et vie perso?

concilier vie pro et vie perso
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Selon un sondage, 2/3 des chefs d’entreprise sont d’accord pour dire que la conciliation famille/travail devrait représenter « un enjeu central d’ici 3 ans » dans les entreprises. Pourtant c’est avant tout dans son environnement familial que ce dialogue doit s’opérer. Pour 44% d’entre eux, cette conciliation vie pro et vie perso devrait représenter un enjeu central car elle contribue à l’épanouissement personnel des salariés. L’entreprise ne peut pourtant pas tout faire. Equilibrer sa vie professionnelle et personnelle passe avant tout par soi et un dialogue ouvert avec son environnement familial. Voici quelques conseils pour parler de votre ambition et de votre carrière avec votre conjoint. 

 Voici quelques conseils pour parler ambition et carrière avec son conjoint par la fondatrice de Talentis, Valérie Rocplan.

Cessez de vous autocensurer : votre carrière compte autant que la sienne !

L’ambition au féminin est un sujet sur lequel beaucoup de femmes s’autocensurent, en particulier vis-à-vis de leur conjoint. Combien de femmes ont renoncé à un poste à l’étranger ou à une promotion du fait des contraintes ou des obligations professionnelles de leur époux/compagnon. Je me souviens de Mathilde qui s’est vu proposer un poste à Londres. C’était finalement le poste dont elle avait toujours rêvé : des responsabilités, un salaire intéressant, des missions qui la passionnaient. Pourtant, Mathilde a refusé le poste. Son mari ayant sa propre agence de design à Paris, il n’était pas concevable pour lui de déménager à l’étranger.

Mini Guide Leader

Un tel comportement semblera sans doute caricatural si vous voyez votre conjoint comme votre premier confident. D’ailleurs la plupart des couples fonctionnent sur ce schéma. Pourtant, j’ai rencontré de nombreuses cadres managers lors de séminaires qui avouaient n’avoir jamais pris le temps de clarifier leur projet professionnel avec leur mari. Promotion, niveau de rémunération, offre de mutation, projet d’expatriation, autant de sujets qui souffrent encore trop souvent de non-dits, voire de tabous lorsqu’on les associe à une femme. A tel point que certaines d’entre elles laissent filer des opportunités sans même les avoir évoquées au sein du foyer.

Parlez et déléguez !

A toutes les étapes de votre vie professionnelle mais surtout à toutes les étapes de votre vie de couple, ouvrez le dialogue sur le sujet. Carrière professionnelle et ambition ne sont pas des sujets typiquement masculins ou féminins. Chacun a son point de vue, sa projection, son ambition. En parler, c’est aussi vérifier d’être sur la même longueur d’ondes, ou, du moins, vérifier que votre conjoint vous soutient dans votre projet professionnel. Si ce n’est pas le cas, cela permet de désamorcer les non-dits et de pouvoir débattre sur le sujet.

Une vie de couple se construit au quotidien, chaque friction peut par exemple être l’occasion de reparler de votre carrière, de la sienne et de ce que vous pourriez améliorer et surtout de ce que vous faites plutôt bien ensemble pour favoriser l’épanouissement professionnel de chacun. Selon un sondage Ipsos  publié le 6 mars 2014 la grande majorité des femmes (68%) disent en faire plus que leur conjoint, et 44% des hommes reconnaissent en faire moins. Si la responsabilité de l’éducation des enfants semble mieux partagée, les tâches ménagères (lavage du linge, courses, vaisselle, nettoyage de la maison..) restent largement l’apanage des femmes, exception faite de la sortie des poubelles…

Conséquences d’un héritage culturel et historique, les femmes se retrouvent tiraillées entre la volonté d’être plus aidées mais délèguent très peu ou sont persuadées de passer pour de mauvaises maitresses de maison, pire, de mauvaises mères.

Enfin, trouvez des compromis !

Lorsqu’un couple mène une double carrière d’un niveau comparable, les frictions sont parfois inévitables. Indépendamment du cas de la mutation géographique et plus encore de l’expatriation au bout du monde, toute évolution professionnelle est susceptible d’entraîner des complications logistiques. En acceptant un poste avec de nouvelles responsabilités, vous avez de fortes chances d’être amenée à voyager, à assister à davantage d’événements mondains, à assumer des réunions plus tardives, à vous remettre sur vos dossiers après le dîner, etc.

Quel que soit le degré de bouleversement induit par votre montée en grade, un seul mot d’ordre : NÉGOCIEZ. En d’autres termes, discutez aussi longtemps que nécessaire pour trouver ensemble le moyen d’éviter que l’un se sacrifie pour l’autre. De telles discussions peuvent parfois s’avérer houleuses, voire inextricables, mais elles sont infiniment préférables au renoncement silencieux.

5 RÈGLES D’OR POUR NE PAS SACRIFIER VOTRE CARRIÈRE AU PROFIT DE CELLE DE VOTRE CONJOINT

1. Au début de votre relation, vérifiez le niveau d’ouverture de votre compagnon à l’ambition professionnelle accordée au féminin.

2. Enlevez-vous une bonne fois pour toutes de l’esprit qu’il faut choisir entre le rôle de mère irréprochable et celui de working girl ultra-ambitieuse.

3. À propos d’organisation, justement… Ne tombez pas dans le piège consistant à assumer les trois quarts des tâches domestiques.

4. Si votre désir de monter jusqu’en haut de la pyramide est aussi puissant que celui qui habite votre conjoint, alors aucune des deux carrières n’a la priorité sur l’autre. Pour qu’il ne l’oublie pas, le mieux est encore de lui rappeler inlassablement votre détermination.

5. Enfin, souvenez-vous qu’il n’existe plus de sujet tabou avec votre moitié concernant votre ambition et les moyens de l’assouvir. Sans doute était-ce le cas lorsque votre grand-mère travaillait… mais ce temps est révolu.

Valérie Rocoplan, fondatrice et dirigeant Talentis, leader de l’executive coaching

Valérie Rocoplan a fondé et dirige la société de coaching Talentis. Un de ses thèmes de travail est l’accompagnement de la mixité en entreprise et le soutien des carrières au féminin. Elle est l’auteur du livre Oser Etre la Chef (aux Editions Quotidien Malin)

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide