fbpx

Quand Prescription Lab s’empare de la figure de la sorcière moderne

sorcière moderne
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

On ne présente plus Sarina, la fondatrice de Prescription Lab, box beauté livrées à domicile. Après le succès d’un premier livre – Beauty Book – elle a écrit de nouveau à quatre mains, aux côtés de Charlotte, la plume de l’équipe, l’ouvrage Sorcière Moderne. Rencontre avec deux passionnées d’ésotérisme, de spiritualité, de féminin sacré, qui croient encore et toujours au prestige du papier.

Sarina, pourquoi vous êtes-vous intéressée à la figure de la sorcière moderne et à des thèmes comme l’astrologie, les oracles, les pierres ?

Chez Prescription Lab, nous sommes féministes depuis nos débuts et nous avons toujours eu la volonté de mettre des femmes powerful en avant. Les femmes Prescription Lab sont des femmes à l’écoute d’elles-mêmes, et nous y tenons. Charlotte et moi sommes aussi sensibles à l’invisible, à l’ésotérisme, à la spiritualité. Je me suis toujours intéressée à l’astrologie, aux pierres, aux porte-bonheurs, aux grigris. Je suis superstitieuse dans le sens où je pense que ces choses peuvent nous apporter du bonheur et du bien-être. Derrière, il y a justement cela : cette conviction qu’il est important de s’écouter, de se reconnecter à son féminin sacré. Le livre débute par un préambule historique sur la figure de la sorcière. Notre souhait est vraiment de réhabiliter cette femme puissante, magicienne, qui sait s’écouter et qui a le courage aussi d’être en marge de la société.

En quoi ce livre est-il un « guide initiatique » pour reprendre vos propos, qu’y trouve-t-on ?

Charlotte : Dans la mesure où il reste accessible et didactique pour les « apprenties sorcières » comme nous. Il s’articule en trois parties. La première, revient sur la figure de la sorcière : qui était-elle ? Pourquoi a-t-elle été pourchassée ? Qu’avons-nous hérité d’elle ? La seconde est conçue comme une grande boîte à outils qui dévoile les principales plantes et pierres à avoir chez soi. Une partie qui analyse finement le profil de chaque signe du Zodiaque pour mieux se connaître et bien s’entourer et qui propose de se reconnecter à l’astre lunaire en en comprenant les cycles. Enfin, la dernière partie rassemble les rituels de sorcières modernes, rencontrées par Sarina et moi, pour prendre soin de son esprit, de son corps, de sa maison. Des femmes extraordinaires, comme Odile Chabrillac, Katia Bougchiche, Anne-José Côte-Sarrazin, ont apporté leur savoir pour rendre ce livre accessible aux lectrices curieuses de découvrir la part de magie qui est en elles. 

Mini Guide Leader

S’il fallait retenir une recette ou un rituel cité dans le livre pour atteindre la paix intérieure, lequel choisiriez-vous ? 

Charlotte : Je suis particulièrement adepte des prières qui permettent un beau moment de réflexion intérieure, pour soi et/ou les autres. Amandine Arcs propose justement dans le livre un rituel de prière du soir et du matin. Il s’agit d’un texte universel. Mais libre à toutes d’écrire leur propre prière ! C’est un exercice méditatif et libérateur.

Comment s’est déroulée la rédaction ?

Charlotte : Dans le calme du confinement de fin 2020 et du déconfinement progressif de début 2021 ! Je me souviens de ces quelques jours passés seule dans un chalet à la montagne pour terminer la rédaction du livre à l’approche du bouclage, un moment à la fois de solitude et de grande proximité avec le sujet du livre. L’univers de l’ésotérisme est extrêmement riche et peut rapidement devenir très pointu ! J’ai adoré travailler avec Katja Perez, l’illustratrice de ce livre que j’avais découverte sur Instagram. Je trouve qu’elle apporte énormément au livre.

C’est le deuxième livre rédigé par Prescription Lab. En quoi les livres viennent-ils compléter votre offre, qu’apportent-ils au sein de votre entreprise ?

Sarina : On adore le papier. D’ailleurs ma volonté depuis le début, a été de créer deux magazines, l’un digital et l’autre print, Le Prescripteur. Le papier c’est du concret, du solide, on l’a avec soi, on y revient, on l’offre. Car le papier a une sensualité particulière, il participe, j’en suis sûre, à la renommée de l’entreprise. Le livre reste et demeure l’aristocratie de l’écriture ! J’espère qu’on en fera d’autres et c’est pour nous une façon d’explorer de nouvelles choses. L’idée c’est aussi de prouver qu’on est touche-à-tout, on a plein d’envies, plein d’idées. 

En parlant d’exploration et d’ésotérisme, vous vous êtes lancée aussi Sarina dans une aventure entrepreneuriale parallèle.

Oui, j’ai lancé une seconde marque de cosmétiques autour de la lithothérapie, Lightstones. Ce que nous apporte un produit de beauté avec cette sensation feel good dès qu’on le met, on peut l’associer aux pierres et à leur rayonnement diffus, progressif. J’ai réuni les deux dans des huiles pour les lèvres dans lesquelles ont infusé des pierres dedans avec cette notion de talisman très présente. Tous et toutes, on a envie de se rapprocher de choses plus instinctives et animistes. Le Covid a été très anxiogène mais le livre, comme ce type de produits, portent un message positif : l’univers ne nous veut pas du mal, beaucoup de choses résident dans l’intention qu’on y met. Il ne faut pas se laisser ballotter par les événements extérieurs.

Pour finir, quelle est votre définition d’une sorcière moderne ?

Sarina : C’est celle qui sait être à l’écoute de sa nature profonde. C’est très lié à la nature, très animal. C’est quand même fou que les cycles lunaires fassent 28 jours, comme les cycles de la femme !

Charlotte : J’aime beaucoup la formulation de Mona Chollet à ce sujet : « La sorcière incarne la femme affranchie de toutes les dominations, de toutes les limitations ; elle est un idéal vers lequel tendre, elle montre la voie. ». Pour ce qui est de la sorcière moderne, je l’attribue beaucoup à une figure éco-féministe engagée. Car la sorcière d’aujourd’hui est selon moi une femme indépendante, libre et extrêmement proche de la nature. Par cette proximité, elle recherche coûte que coûte à la protéger car elle en saisit toute la dimension sacrée. C’est cela, il me semble, le combat éco-féministe : créer un lien direct entre le combat pour les droits des femmes et celui de la nature.

Livre Sorcière moderne, Astro, cristaux, oracles et autres rituels pour réveiller votre pouvoir intérieur, Charlotte Daubet et Sarina Lavagne, Editions W. 

Vanina Denizot

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide