fbpx

Flavia Stuttgen, Fondatrice de Spotted on Celeb

Flavia Stuttgen, Fondatrice de Spotted on Celeb
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Elle n’a que 28 ans mais parle déjà comme une business woman accomplie. Flavia Stuttgen vient de lancer SpottedonCeleb.com.

Elle n’a que 28 ans mais parle déjà comme une business woman accomplie. Flavia Stuttgen vient de lancer SpottedonCeleb.com, un site qui propose les dernières tendances portées par les people et fait déjà le buzz…Rencontre avec une jeune femme ambitieuse qui ira très loin…

Tu vis à Londres depuis maintenant 7 ans pourquoi cette ville ?

Par amour. En 2008 j’ai rencontré mon futur mari qui vivait à Londres, j’ai décidé de le rejoindre dès que je pourrais. J’ai trouvé un stage au Mandarin Oriental au service Marketing. Ils ont voulu m’embaucher à la fin mais j’ai refusé car c’est un métier où il faut être disponible 24h/7j et j’avais envie de pouvoir me consacrer également à la découverte de ma nouvelle ville.

Et après ?

J’ai eu de la chance car en plein milieu de la crise en 2008, j’ai trouvé un emploi chez Les Néreides, une marque de bijoux fantaisies française. J’y suis restée deux ans et m’y suis épanouie mais c’était une entreprise familiale et malheureusement quand on veut évoluer dans ce type de structure c’est très difficile. A cette époque j’organisais également mon mariage, j’ai finalement fait le choix de m’y consacrer pleinement et ai quitté l’entreprise. Je me suis mariée, j’ai eu un bébé et au bout de six mois, je me suis dit “what’s next ?”

Mini Guide Entrepreneuriat

La vie professionnelle a repris le dessus ?

Oui, j’ai 12 ans de différence avec mon mari, ma vie débute, c’est maintenant qu’il faut que je crée quelque chose, j’ai de l’ambition.

La création d’entreprise s’est elle imposée naturellement ?

C’est venu petit à petit. J’ai une passion pour la mode et la presse people donc au départ je cherchais un job dans ce secteur. J’ai passé des entretiens dans des entreprises comme Net à Porter, j’ai même eu des propositions mais on ne me proposait que des salaires qui ne payaient même pas le salaire de ma nounou ! Ce n’était pas intéressant. J’avais aussi envie de voir grandir ma fille, j’ai donc décidé de me lancer depuis mon domicile et c’est vrai qu’en Angleterre, créer une entreprise c’est plus simple !

Tout a été très vite après ?

Oui cela a été très rapide. Quand je décide quelque chose je me donne à 200%. J’ai débuté le business plan en septembre 2012 et nous avons lancé le site en avril 2013.

Le pitch de Spotted on Celeb ?

SpottedonCeleb.com propose les vêtements portés par les People, pas des copies, mais les exactes articles de mode qu’ils ont choisi de porter. Je vous donne un exemple, demain vous voyez Rihanna dans la presse porter un maillot de bain, dans les 24h qui suivent il sera sur mon site à la vente. Mon boulot, c’est d’anticiper, d’être réactive et d’offrir aux gens le dernier trend. C’est pour cela que cela s’appelle Spotted, « Spot » est un mot souvent utilisé dans la presse anglaise et américaine. Avec Spotted on Celeb « You spot, you shop » !

Quelle est la spécificité de ton site par rapport à d’autres sites fashion comme Net à Porter par exemple ?

Toutes les marques que je stocke sont des exclusivités. Ce sont des marques américaines que vous ne trouverez que sur des sites américains mais avec tous les problèmes que comportent ces achats dans une autre devise, avec les problèmes de livraison et de frais de douane associés. Par ailleurs, en terme de prix, nous proposons des produits accessibles qui vont de 40 pounds à 200 pounds donc moyen de gamme.

Les marques t’on fait confiance tout de suite ?

Oui, j’ai su convaincre toutes les marques américaines que j’ai démarchées. Elles ont adhéré a mon projet et trouvé opportun que SpottedonCeleb.com leur permette d’être présentes sur le marché européen.

Financièrement, comment cela s’est passé ?

C’est un investissement important car quand on lance un site en ligne, si on ne veut pas avoir l’air ridicule, il faut avoir une gamme suffisamment étoffée, et pour avoir toutes les marques souhaitées, il faut avoir un budget stock important, d’où un investissement financier conséquent. Heureusement, j’ai eu la chance d’avoir un mari qui a tout de suite cru dans mon projet et a investi.

Tu as dû pourtant rencontrer des challenges ?

Il y en a toujours mais c’est surtout aujourd’hui que je les rencontre parce que j’ai tout de même lancé le business toute seule ! Je n’ai pas une très grosse structure mais on ne se rend pas compte du travail qu’il y a derrière un site. Il n’y a pas toute la logistique d’une boutique mais le e-marketing est clé. Il faut constamment changer la Home Page, il faut mettre à jour ses stocks et « spotter » les nouveaux produits. Depuis que j’ai lancé le site je n’arrête pas, y compris le soir, en raison du décalage horaire avec mes fournisseurs américains et de l’utilisation importante des réseaux sociaux par mes clients en soirée après leur journée de travail. C’est maintenant qu’il va falloir que je sois plus « entrepreneure », ce que je découvre encore un peu car c’est tellement différent par rapport à une position d’employée. La bonne nouvelle c’est que je ne vais plus être seule, j’ai une nouvelle Business Partners Tori Clews qui a racheté 40% de la boite.

Une volonté de ta part ?

Au départ, je voulais rester seule mais je me suis rendue compte qu’à un moment donné, quand on lance une petite machine de guerre comme SpottedonCeleb.com, cela peut être encore plus bénéfique de s’entourer des bonnes personnes. Ma partner est une jeune femme qui travaillait chez Adidas et qui s’occupait de Stella Mc Cartney. Nous sommes très complémentaires et elle a un côté Business très affuté. Elle a tellement cru au projet qu’elle a insisté pour investir et est parvenue a me convaincre qu’à deux nous serions encore plus fortes. Par ailleurs, céder une partie de son capital permet de réinjecter de l’argent assez vite après la création de la société. Cela aurait pu me faire peur mais j’ai au contraire considéré que c’était une opportunité de grossir plus rapidement tout en démultipliant les compétences au sein de mon entreprise.

Spotted on Celeb a très bien démarré, comment l’expliques tu ?

Nous avons fait le choix d’investir et avons recruté une attachée de presse qui croit au projet probablement encore plus que nous! Elle a su cibler les bonnes personnes au bon moment du coup cela a fait boule de neige. De plus, je pense que nous avons lancé dans un pays, la Grande Bretagne, qui est en demande.

Tes projets à court terme et moyen terme ?

A court terme, c’est d’établir la marque en Grande Bretagne et d’ici 18 mois de couvrir l’Europe. D’un point de vue plus organisationnel, c’est de commencer à sous traiter les envois de commandes et évidemment d’agrandir l’équipe en prenant notamment une stagiaire marketing et graphiste/design.

Propos recueillis par Véronique Forge-Karibian

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide