fbpx

Comment créer un espace de travail agréable chez soi ?

travail, bureau, organisation
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Compte-tenu de la situation sanitaire, le télétravail risque de s'imposer comme le mode de travail le plus cohérent pour les mois voire les années à venir. Mais comment organiser son espace personnel pour qu'il devienne aussi un lieu d'activité professionnelle agréable ? Même si il n'y a pas de consignes claires pour créer un espace de travail à domicile parfait, il existe des moyens d'expérimenter de nouvelles configurations pour mieux travailler depuis chez soi.

Voici un petit guide tiré du Home Office handbook réalisé par Quartz pour vous accompagner dans vos réflexions. 

Mettre en place un espace professionnel dans un cadre privé demande du travail

Avant la crise du Covid-19, les personnes qui travaillaient faisaient tout pour séparer leur vie privée et leur vie professionnelle, ce qui signifiait aussi repartir équitablement leur énergie entre le bureau et la maison. Y parvenir était censé assurer l’épanouissement des travailleur.se.s. Cependant, après des mois de télétravail obligatoire dû à la pandémie, nous réalisons tous et toutes que cette distinction n’a jamais vraiment été nette, ni faisable à la base. 

Nous devons réaménager non seulement nos espaces physiques, mais aussi notre façon de voir les choses

Il faut voir la réalité en face : le télétravail risque de durer dans le temps et même de devenir une norme dans quelques mois. Beaucoup tentent donc d’aménager chaque recoin de leur lieu de vie, de la table de la cuisine, au canapé en passant par un placard inutilisé, à la recherche de l’endroit parfait pour travailler.

Mini Guide Leadership

Pour configurer leur bureau les gens se demandent : De quels outils ai-je besoin pour réaliser mes missions ? Comment créer un espace ergonomique ? Est-ce que je vais pouvoir être vraiment épanoui.e en travaillant de chez moi ? Les conseils affluent de toute part pourtant il n’y a pas de recette unique, car nos conditions de vie et expériences sont très différentes. Il existe cependant plusieurs façons d’accepter la situation que nous traversons et d’en reprendre le contrôle.

En fonction de votre emploi et de vos préférences, votre espace de travail à la maison sera plus ou moins élaboré. Une étude portant sur les outils qui se disputent le marché florissant du télétravail montre ce que les gens recherchent : de la concentration, du soutien, une bonne connexion et un cadre agréable.

Pour la concentration: Se procurer un casque anti-bruit,  créer un poste de travail secondaires dans le jardin pour pouvoir travailler en extérieur et prendre l’air, méditer régulièrement à l’aide d’applications ou bien de groupes de méditation virtuels, pour effectuer des exercices de respiration à plusieurs. 

Pour une bonne connexion : investir dans un amplificateur de wifi, surtout si vous n’êtes pas la seule à faire du télétravail chez vous et s’assurer que les zones couvertes par le wifi sont larges pour que vous puissiez changer d’endroits durant la journée si vous le souhaitez. 

Pour le confort physique : opter pour une chaise de bureau de bonne qualité, se dégourdir les jambes dans la journée, porter des verres anti-lumière bleu pour éviter les maux de tête, utiliser un ordinateur portable pour pouvoir passer de la table au canapé lorsque vous en ressentez le besoin. 

Les petits + : Se procurer des plantes d’intérieur et des fleurs ( réelles ou virtuelles avec Flower Bombing home, une fascinante vidéo en direct composée de fleurs dessinées à la main par des personnes du monde entier), repeindre un de vos murs ou encore utiliser un générateur de bruits de bureau ambiants pour se mettre en situation. 

Nous devons profiter de cette occasion pour adopter de nouvelles méthodes de travail

Aussi stressant que soit le bouleversement de nos routines, cette année nous offre une rare occasion d’expérimenter de nouvelles configurations, qu’il s’agisse de réorganiser notre intérieur et de booster notre wifi, de nous habiller pour le plaisir ou d’adopter des habitudes régénérantes comme faire la sieste. Selon Sarah Todd, journaliste pour Quartz, la stigmatisation de la sieste sur le lieu de travail fait partie intégrante de la “hustle culture”, qui valorise le sacrifice de soi et suppose (à tort) que nous produisons plus lorsque nous nous surmenons.

Elle est également liée au problème du présentéisme, la pression que certains travailleur.se.s à distance ressentent pour montrer à leurs collègues et à leurs patrons qu’ils sont toujours disponibles, prêts à répondre à un message Slack ou à passer un coup de fil à tout moment. Mais en réalité, nous ne sommes que des êtres humains. Peut-être que si nous commençons à l’admettre, à nous-même et aux autres, nous pouvons contribuer à créer des changements dans la culture entrepreneuriale pour qu’elle tienne enfin compte de notre humanité.

La capacité à travailler à distance est en train de devenir une compétence essentielle

Alors que le travail à distance se profile au-delà de la pandémie, la capacité de rester concentré, organisé et productif à la maison devient une compétence convoitée. La règle de base est que votre CV doit être adapté au poste auquel vous postulez, mais les recruteurs estiment aujourd’hui que le fait de mettre clairement en évidence une expérience de télétravail sur un CV peut donner un avantage aux candidats.

Ils suggèrent de mettre l’accent sur les compétences acquises dans le cadre de votre travail à domicile, qu’elles soient techniques (comme la connaissance de plates-formes telles que Slack et zoom) ou professionnelles (comme les qualités relationnelles et l’intelligence sociale).

Le télétravail offre un tremplin pour déterminer comment, où et quand nous travaillons le mieux

Plus que jamais, il est clair que les modèles établis pour la conception et l’organisation des bureaux, doivent être repensés. Un bureau à domicile offre essentiellement un terrain d’essai pour déterminer comment, où et quand nous travaillons le mieux. En effet, cela permet de découvrir ce qui est nécessaire à notre bien-être et à notre productivité. Et lorsque nous pourrons enfin revenir à nos anciens bureaux, même à temps partiel, nous aurons, espérons-le, plus de liberté et de pouvoir pour adapter l’espace où nous passons la majeure partie de notre journée.

Amélie Tresfels

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore

    Accélérez votre carrière

    Découvrez tout notre contenu

    ACADEMY

    PODCAST

    Audio Programmes

    nouveau

    Le Mini Guide de la communication au Féminin

    Le "Must Have" pour devenir une meilleure LEADER !