fbpx

Les routines pour s’épanouir d’un entrepreneur

routines pour s'épanouir

Dans son ouvrage « Le guide de super vie » paru aux éditions Eyrolles, Laurent Binard, entrepreneur et cofondateur de plusieurs start-up, réunit cent routines pour s’épanouir à adopter dans sa vie privée et professionnelle. Entretien.

En quoi est-ce important d’adopter des routines pour s’épanouir aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle ?

Dans l’inconscient collectif, il faudrait lutter contre la routine que l’on l’assimile communément à l’ennui, que ce soit dans sa vie professionnelle, personnelle voire amoureuse. Pourtant, les routines sont indispensables à notre bien-être.  Ce sont en fait des rituels qui, à force de répétitions, viennent s’ancrer jusqu’à devenir des réflexes quasi immuables. Instaurer des routines pour s’épanouir apporte ainsi une énergie positive ou une meilleure hygiène de vie et permet, en effet, de mieux s’épanouir.  Par exemple, le rituel matinal a un impact déterminant sur notre vie, notre santé, notre réussite. Le rituel du soir contribue à un sommeil plus réparateur et donc à un meilleur équilibre. Notre cerveau dispose de deux modes de fonctionnement.

Avec le mode conscient, chaque action ou décision est pensée et contrôlée. Avec l’autre mode, appelé subconscient, nous disposons d’un système de pilotage automatique qui réagit très rapidement à ce que l’on pourrait assimiler à des réflexes. Les routines permettent de basculer du mode conscient au mode subconscient. C’est-à-dire de répéter sans y penser de bonnes habitudes. Elles forment aussi un rempart contre la procrastination, permettent de continuellement s’améliorer et nous offrent un sentiment de contrôle et de sécurité sur notre vie.

Mini Guide Leader

Tout commence par le rituel matinal. En quoi consiste-t-il exactement ?

Le rituel matinal consiste justement à créer des routines pour s’épanouir destinées à bien engager sa journée. Voire même à reprendre sa vie en main. Le matin est un moment décisif ! Ce que l’on fait au réveil est déterminant pour le reste de la journée.  C’est en effet à l’aube que notre esprit est le plus détendu, réceptif et débordant d’énergie. C’est également quand nous sommes seuls que nos sens sont les plus éveillés. Le rituel matinal consiste ainsi à exploiter ces instants privilégiés pour s’organiser, créer, apprendre ou se relaxer avant que la journée ne nous apporte son flot d’obligations, de distractions, de changements de priorités et autres frustrations.

En outre, commencer sa journée par des activités positives et des exercices physiques ou de méditation favorise la bonne humeur et l’empathie. Et même si la journée s’annonce difficile, vous serez mieux disposé pour l’accueillir sereinement et arriverez au bureau l’esprit agile et positif, avec une longueur d’avance sur la plupart de vos collègues. Un rituel matinal dure généralement entre 30 et 90 minutes selon ses contraintes et ses ambitions. Il se compose ainsi d’une série d’activités aussi diverses que complémentaires comme le fait de s’étirer, de faire des exercices de respiration, de boire un verre d’eau avec du citron pressé…

Du côté professionnel, on parle beaucoup actuellement du phénomène de la grande démission. Quelles routines pour s’épanouir au travail peut-on mettre en place ?

Ce phénomène est une véritable fracture dans la société. Pour schématiser les chiffres, un tiers des français revendique le droit à la paresse tandis qu’un autre tiers rêve de créer son entreprise. Et à peu près la moitié des Français estime que le travail est une contrainte quand l’autre le considère comme une source d’épanouissement. Je propose plusieurs routines pour s’épanouir  au travail dans mon guide de super vie. L’une d’entre elles consiste à lutter contre la procrastination en mode projet. C’est-à-dire à partitionner chaque projet en sous-projets afin de les faire apparaître sous de nouvelles perspectives, plus facilement atteignables.

D’autres permettent de se définir un objectif de carrière, de maintenir son CV à jour, ou plutôt son profil LinkedIn, et d’être en permanence à l’écoute du marché du travail pour finalement échanger son job alimentaire contre le job de ses rêves. J’affectionne cette citation de Confucius qui déclarait déjà à l’époque : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez à travailler aucun jour de votre vie ». 

Comment gagner en crédibilité et efficacité en tant que manager ?

A part si vous avez eu la chance de fréquenter une grande école d’ingénieur ou de commerce, il est peu probable que l’on vous ait enseigné l’art du management. Manager une équipe pour la première fois peut être intimidant, surtout si certains membres sont plus âgés ou expérimentés que vous. La première chose à faire est de dédier une partie de son temps au management car c’est une activité chronophage qui implique de modifier sa manière de travailler afin de passer du temps avec chacun de ses collaborateurs.

Si la situation le permet, on salue et on prend des nouvelles de chacun de ses collaborateurs chaque jour ; on réalise des points individuels hebdomadaires ; on instaure une routine de convivialité avec le café du lundi matin ou le pot de fin de semaine par exemple, etc. Il faut aussi apprendre à mieux connaître son équipe et à la motiver. Pour cela, on peut demander à ses collaborateurs quels sont leurs objectifs de la semaine et comment on peut les aider à les réaliser. On célèbre leurs succès.

Il convient aussi de faire de la transparence une priorité. C’est une tendance forte, les membres se sentent plus connectés et concernés, plus solidaires et responsables. Être transparent signifie avoir une communication ouverte afin que son équipe puisse éprouver un sentiment de respect et d’équité, essentiel pour l’ambiance et la productivité. On affiche donc clairement les objectifs de l’entreprise, du service, les enjeux du moment, on communique sur les chiffres, sur ce qui va bien mais aussi sur ce qui doit être amélioré… Cela devrait également inciter vos collaborateurs à s’impliquer davantage, prendre des initiatives et avancer des idées, développant ainsi la créativité collective. Et puis, on peut demander aussi un feedback à ses équipes sur ses pratiques managériales pour progresser soi-même.

Quelles routines adopter quand on veut se lancer dans l’entrepreneuriat ? 

L’entrepreneuriat est mon credo et j’incite volontiers le lecteur à se projeter sur une potentielle création. J’ai moi-même occupé des postes de management dans les plus belles entreprises high-tech avant d’embrasser l’entrepreneuriat et je peux vous assurer que la satisfaction est incomparable. Être maître de son destin, récolter au quotidien les fruits de ses efforts, voir son entreprise grandir, recruter des jeunes, les former et arriver à en stimuler certains qui s’envoleront à leur tour pour créer leur propre start-up. Tout cela n’a pas de prix. Je distille des conseils dans un chapitre dédié et j’y propose une routine qui consiste à cultiver les idées de création car on me demande régulièrement comment trouver un bon projet d’entreprise.

Toujours avoir en tête une ou plusieurs idées de création est une bonne hygiène de vie à mon sens. Il faut simplement comprendre que les entreprises ne vendent pas uniquement des produits ou des services. Elles résolvent des problèmes qu’il faut percevoir comme des opportunités. La routine consiste ici à observer le monde qui nous entoure, les difficultés rencontrées par les personnes, en se demandant si une idée d’entreprise pourrait en jaillir, quelle solution on pourrait y apporter. Si ça ne marche pas, peu importe puisqu’on a toujours d’autres idées en tête pour rebondir.

Dorothée Blancheton

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide