Les lauréates des Business O Féminin Awards 2023 : Qui sont-elles et quels sont leurs projets ?

lauréates 2023

Les Business O Féminin Awards dont c’est la 6ème édition ont été remis le 14 juin 2023 à Viva Technology. Ils étaient placés cette année sous le Haut Patronage du Président de la République, le soutien réaffirmé de la French Tech dont nous étions lauréat 2023.

Une année riche qui a vu, grâce aux soutiens de nos partenaires : Clear Channel et sa campagne d’appel à candidatures nationale ainsi que BNP Paribas, une qualité exceptionnelle de dossiers avec des candidatures qui viennent de la France entière.

Cette année est aussi marquée de manière encore plus forte par des start-ups et des entreprises qui souhaitent chacune à leur manière répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux qui sont devant nous.

Mini Guide Entrepreneuriat

Business O Féminin est donc fière avec ces awards de mettre en lumière quelques-unes des solutions qui s’offrent à nous.

Start-Up : Jeimila Donty, Fondatrice de Koraï Africa

   korai africa 12 000 km2 de récifs coralliens d’Afrique sont menacés de disparition totale d’ici 2070 et 500 millions de personnes dépendant des récifs coralliens pour se nourrir.

Koraï Africa engage les entreprises françaises et internationales dans la régénération des écosystèmes marins des côtes africaines, réserves de biodiversité et puits de carbone mondiaux. Nous restaurons en leurs noms coraux, mangroves et herbiers marins, et nous les accompagnons dans la revalorisation de leur investissement dans leurs stratégies climat, RH ou marketing.

Scale-Up : Lucile Derly, Fondatrice de Arterya

arteryaDe nombreuses manipulations nécessitent la détection d’une artère. Ainsi, on compte en France un besoin de détection toutes les 3 secondes avec près d’1/3 d’échec. Ces manipulations entraînent de fortes douleurs et environ 12 700 personnes souffrent tous les jours. Un environnement anxiogène aussi bien pour le patient que pour le soignant et des pertes d’argent et de temps pour les hôpitaux.

Arterya est une startup caennaise spécialisée dans le développement d’un dispositif médical révolutionnaire appelé Blood’Up.

Cette technologie novatrice permet une détection instantanée des artères et fournit des indications précises sur leur trajectoire. Cela facilite ainsi le processus de ponction pour les professionnels de santé.

Impact : Mélanie Slufcik, Fondatrice de Colibree

colibreeEn 2021, plus de 90% des plus de 60 ans veulent rester vieillir chez eux mais ne pas être seuls. En 2050, on passera à plus de 25 millions de seniors. Parallèlement à cela, on continue de voir l’augmentation de la pénurie de logements étudiants (300K logements manquants) et l’importance accrue du poids financier du loyer.

Colibree est le 1er site internet dédié et expert de cohabitation intergénérationnelle, pour les jeunes de moins de 30 ans et les personnes de plus de 60 ans, en France. Avec pour objectif de garantir un parcours simple et sécurité ; et de proposer uniquement des mises en relation de qualité.

Young : Ludivine Pelletier et Marina Munoz, Co-fondatrices de ToTake Up

totake upEn France, 800 millions d’euros de produits non-alimentaires neufs et invendus sont détruits chaque année. L’industrie de la cosmétique et d’hygiène beauté est très exigeante autant sur le contenu que le contenant.

ToTake Up est l’application anti-gaspillage des cosmétiques ! En un clic, réservez des paniers surprises d’invendus à petit prix dans les commerces de votre quartier.

Ce projet aide les commerçants qui veulent donner une deuxième chance aux invendus, faire découvrir leur commerce à de nouveaux clients et trouver une solution de recyclage en transmettre une image éco-responsable.

Cela aide également les consommateurs qui veulent trouver des produits plus accessibles, consommer autrement et éviter que des produits d’hygiène cosmétique finissent à la poubelle.

Coup de coeur : Natsuko Perromat Du Marais et Julie Serfaty Renaud, Co-fondatrices de FuriFuri

furifuriNous consommons 2 fois trop de sel par rapport à l’apport recommandé par l’OMS. L’excès de sel constitue un facteur de risques cardio-vasculaires, favorise l’hypertension artérielle (1 adulte sur 3 en France) et augmente le risque d’ostéoporose (favorise la rétention d’eau et donc le surpoids). Il existe une super alternative au Japon : le Furikaké, à base d’algues et de sésame torréfié. Cependant, celui-ci est toujours rempli d’additifs.

FURIFURI est une joyeuse alternative au sel inspirée du furikake (le condiment préféré des japonais). Un mélange de graines de sésame et algues de Bretagne, un véritable trésor nutritionnel avec des recettes créées par le super Chef Keisuke Matsushima. Très facile à utiliser, il suffit de saupoudrer généreusement sur tous ses petits plats du quotidien. FURIFURI, c’est bon pour le moral et pour la santé !

 

Marraine : Lucie Basch, Co-fondatrice de Too Good To Go

Partenaires : 

Clear Channel France / BNP Paribas / La French Tech / Viva Technology / Métropole du Grand Paris / NEMOW / ESSEC Business School

Membres du jury :

  • Clara Chappaz, Directrice de la mission French Tech
  • Boutaina Araki, Présidente de Clear Channel France
  • Laure-Emmanuelle Filly, Responsable de #ConnectHers de BNP Paribas
  • Jessica Matoua-David, Co-fondatrice de NEMOW
  • Viviane de Beaufort, Fondatrice du club Génération Startuppeuse
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide