fbpx

10 conseils pour réussir son business plan

business plan
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Décider de se lancer dans l’entrepreneuriat sans avoir fait un Business Plan reviendrait à sauter en parachute sans parachute, ou encore avec un parachute troué. Le business plan est un incontournable de la création d’entreprise car il permet de voir combien vous allez gagner d’argent.

Voici nos 10 conseils pour réussir son business plan :

Conseil n°1 : Savoir convaincre

Vous êtes très certainement convaincue que votre projet a du potentiel et qu’il va réussir.

Mini Guide Entrepreneuriat

Faites-en sorte que cette conviction puisse s’étayer de faits afin que vous n’ayez plus aucun doute du tout avant d’aborder votre Business Plan. Sélectionnez ainsi les 5 statistiques clés dans votre étude de marché qui prouveront que votre projet trouvera son marché !

Conseil n°2 : Écrire son projet de business plan

Tout est très clair dans votre tête et nous n’en doutons pas !

Prenez le temps de synthétiser tout cela sur un document powerpoint par exemple (ce type de fichier vous oblige à synthétiser et ne pas faire de pavés de textes).

N’oubliez rien : concept, positionnement, prix, offre, stratégie commerciale et de communication etc… Cela vous permettra d’avoir les idées claires sur votre projet dans son intégralité avant d’attaquer la synthèse chiffrée de tout cela.

Conseil n°3 : Savoir à qui on va vendre

Même si votre projet peut intéresser le maximum de personnes, vous devrez tout de même essayer de rester focus et bien délimiter votre cible.
Cela demande des moyens de s’adresser à tout le monde. Si vous savez exactement à qui vous allez vendre votre offre et votre produit, vos actions de communication seront plus efficaces et donc plus rentables.

Conseil n°4 : Savoir où et comment on va vendre

Votre stratégie commerciale ainsi que votre stratégie de communication doivent elles aussi être traduites en chiffres. Le lieu de vente aura un impact sur vos revenus : la marge des ventes générées auprès d’un distributeur sera plus faible que celle des ventes générées sur votre site web.

Vous devez donc ainsi faire le distingo dans votre BP. Comment vous vendrez aura un impact sur vos dépenses car cela correspondra à vos investissements pour vous faire connaître et/ou vendre plus.

Conseil n°5 : Identifier les faiblesses et menaces de son projet

Tout projet aussi génial soit il a des faiblesses. Les identifier vous permettra d’y être préparée et de pouvoir peut être les tourner à votre avantage !
Les occulter reviendrait à ne pas être préparée et à prendre le risque d’être trop optimiste sur les projections de ventes à inclure dans son Business Plan.

Conseil n°6 : Ne pas avoir peur de la concurrence

La concurrence est un indicateur du marché dans lequel vous comptez vous insérer mais cela ne déterminera pas l’avenir de votre projet ! Vous êtes unique et donc votre projet permettra de faire découvrir au monde votre vision, qui ne ressemblera à aucune autre. Les parts d’un gâteau peuvent être remaniées à l’infini, c’est pareil lorsqu’il s’agit de business ! Servez-vous de la concurrence pour analyser votre BP et comprendre comment être encore plus rentable qu’eux.page43image35965952 page43image35966144 page43image35966336

Conseil n°7 : Ne pas douter de son idée

Toutes les idées sont bonnes.

Le succès de votre projet ne dépendra pas de l’idée originelle mais plutôt de son exécution. Le rôle du BP est d’être votre garde-fou qui vous permettra de toujours maintenir le cap et de ne pas dérailler. Le succès dépendra de votre capacité à générer de la rentabilité et seule la construction du BP peut vous y aider.

Conseil n°8 : Remplissez les cases une à une !

Vous ne savez pas par où commencer ? Eh bien pourquoi pas par des cases que vous connaissez ?
Rédiger son Business Plan est un simple exercice à trous et un jeu d’addition et de soustraction : « nombre de clients * prix – dépenses = rentabilité ». Listez vos dépenses est parfois plus facile, alors n’hésitez pas à commencer par là, vous verrez ainsi combien de ventes il vous faut générer afin de les absorber et de dégager de la rentabilité.

Conseil n°9 : Construire plusieurs business plan

Il vous faudra créer un deuxième business plan une fois le premier construit.

En effet, il vous faudra imaginer comment, sous combien de temps et avec quels fonds vous atteindrez ce Business Plan que vous venez de construire. Imaginez le BP de 0 à 6 mois d’activité séparément une fois que vous aurez construit le BP d’une activité lancée. Cela vous permettra de concrétiser votre projet avec des objectifs clairs.

Conseil n°10 : Se projeter dans l’avenir

Le BP vous permet de vous définir des objectifs pour l’avenir ; alors projetez- vous à 3 ou 5 ans.

Cela vous permettra de voir si vous avez surévalué ou non votre activité au démarrage. Connaitre la destination nous permet de mieux identifier le chemin.

Aurélie Szoke, fondatrice de Happy Boss

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide