fbpx

La meilleure réponse à la crise viendra de l’émergence d’une conscience nouvelle

crise, conscience nouvelle,
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Le 24 avril dernier j’ai eu le plaisir de pouvoir échanger avec les membres du club Business O Feminin sur le thème des nouveaux modèles de leadership et les différents « mindset » à développer dans un monde aux prises avec une crise sanitaire mondiale. Cet article est l’occasion de poursuivre cette conversation.

Face à une planète qui nous fait la preuve, avec ce confinement, qu’elle peut largement survivre sans notre présence quand le contraire est totalement impossible, la crise et toutes ses conséquences, présentes et à venir, révèlent les limites des modèles de pensée et de fonctionnement de la civilisation humaine. Un phénomène qui nous met face à la responsabilité de questionner pour nous-mêmes et les générations futures ce qui façonne nos certitudes, guide nos choix et motive nos engagements en tant qu’individu et collectif.

Il est relativement aisé de le dire, de l’écrire et voire même de l’intellectualiser. Le conscientiser pour que nos processus de pensée, de décision, et d’évaluation en tiennent compte et changent le cours d’une action est une toute autre démarche… elle même résultat d’un choix conscient et volontaire.

l’émergence d’une conscience nouvelle

Il a été pendant longtemps admis qu’une fois les fonctions cérébrales permettant la saisie d’objets, la marche, la parole, la lecture, l’écriture, le calcul mental, la perception de sa corporalité, la différentiation physique avec l’autre etc mises en place, le développement cérébral s’arrêtait. Les travaux complémentaires en psychologie développementale et les neurosciences sont venues confirmer que le cerveau de l’individu à l’âge adulte continue d’évoluer, néanmoins ce processus ne se fait plus de manière linéaire et prévisible. Ce développement se fait en fonction du niveau de conscience que chaque individu porte à son vécu et comment nous faisons, chacune et chacun, sens de ce vécu par rapport à soi, aux autres et au monde. 

Mini Guide Leader

Sur ces 40 dernières années, des études menées par des psychologues et expert.es du développement humain. sur des milliers d’individus ont permis de distinguer 8 niveaux de conscience de soi, des autres et du monde. Les stades de conscience correspondent davantage à un ensemble de représentations, de stratégies, et de postures mentales qu’à un type de personnes.

A close up of a piece of paper

Description automatically generated
©KyoSei Solutions Lab 2020

Chaque stade transcende les limites et intègre les atouts des stades précédents. Evoluer d’un stade à l’autre implique de reconnaître sa façon de voir le monde, de l’interpréter pour développer, grâce à un examen critique, d’autres manières d’appréhender la réalité. Cela présuppose à chaque stade de s’affranchir graduellement d’une dépendance aux biais, limites et intérêts qui sous-tendent les conventions et les raisonnements linéaires pour favoriser une expansion de son champ de conscience.

Pour compléter ce schéma, voici quelques indications de la posture mentale propre à chaque stade :

A screenshot of a cell phone

Description automatically generated
©KyoSei Solutions Lab 2020
A screenshot of text

Description automatically generated
©KyoSei Solutions Lab 2020

L’intelligence, le niveau de connaissances, le statut social, la position hiérarchique ne peuvent prédéterminer le degré de maturité de la conscience d’un individu. 

Une évaluation avec un.e praticien.ne certifié.e permet d’identifier et développer son niveau de conscience pour faire sens de son vécu autrement et activer de nouveaux schémas de pensée.

Alors que nous nous approchons de la période de déconfinement et que se prépare la gestion des conséquences de la crise sanitaire, il sera dangereux de maintenir un leadership qui ne fait pas, délibérément ou non, la corrélation entre la prospérité de la civilisation humaine et la préservation de la biodiversité. Sauvegarder la planète et pérenniser tous les services que nous rendent les écosystèmes naturels n’est pas un domaine dont on peut encore se permettre de se préoccuper quand on aura du temps et les moyens financiers. Dans les entreprises petites et grandes, il appartient à toutes les personnes en position de leadership d’en faire une priorité pour guider tous les choix stratégiques, remobiliser les équipes et relancer l’activité opérationnelle durablement .

Sandy Beky, Coach certifiée en leadership développemental, experte certifiée en RSE/RSO et Economie Circulaire 

Sandy Beky dirigeante de KyoSei Solutions Lab accompagne les leaders et leurs équipes dans l’exploration de nouvelles formes de leadership et la mise en place dans les organisations du programme d’engagement « planet, people, partnership, prosperity » une expérience de formation inédite en mode distanciel et présentiel pour donner aux employé.es les clés de lecture et compréhension des interdépendances qui relient chaque entreprise à l’écosystème planétaire.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide