fbpx

La cybersécurité : un domaine aux mille et une facettes

cybersécurité aurélie jean

Profession : pirate informatique. Admettez que cela en jette ! Et pour cause, cette activité aux contours souvent biaisés par les films d’action et de science-fiction que nous adorons, est en réalité une profession aux nombreuses opportunités mettant en avant des talents bien plus proches du super-héros sous les projecteurs que de l’ennemi dans l’obscurité. Ce métier s’inscrit également dans un domaine plus large qu’on appelle la cybersécurité et qui concerne la sécurité des systèmes informatiques et numériques. Il est temps de mettre au grand jour les mille et une facettes des nombreux métiers qui composent cette discipline pour lui donner l’attraction qu’elle mérite. Une attention particulière doit porter sur le discours envers les femmes qui méconnaissent encore plus cette discipline et les carrières qui en découlent.

La cybersécurité : un domaine aux mille et une facettes

La cybersécurité est apparue durant la deuxième moitié du vingtième siècle avec la naissance des ordinateurs et des réseaux informatiques. Aujourd’hui, à l’heure des données massivement stockées, transportées et traitées, et ce dans quasiment toutes les industries, la cybersécurité prend une place importante pour ne pas dire critique dans les organisations privées – comme des entreprises – et publiques. Les ingénieurs et les scientifiques qui travaillent dans ce domaine assurent la sécurité des systèmes, et testent la fragilité et les faiblesses des installations de stockage et de traitement des informations. Sans ces génies, les fuites et les pertes de données ou encore les hackings en tout genre seraient notre quotidien malheureux. Dans ce domaine, il y a aussi ce qu’on appelle des pirates informatiques qui sont des champions pour pénétrer les réseaux afin d’en souligner les faiblesses ou dans certains cas obtenir “illégalement” des données. Même si les fictions tendent à dessiner le hacker sous les traits d’un ennemi aux mauvaises intentions, la majorité écrasante d’entre eux sont des bons pirates aux intentions nobles.

Mini Guide Entrepreneuriat

La cybersécurité a également évolué avec le temps, avec l’arrivée du hacking social, qui fait référence à l’ingénierie sociale. Dans ce domaine, on utilise entre autres les biais cognitifs des individus pour les pirater. Aujourd’hui il est très difficile de “craquer”; informatiquement un mot de passe mais il est possible – et plus simple – de l’obtenir en le demandant directement à son propriétaire par des méthodes de phishing, ou encore en piratant une webcam pour visualiser un individu en train de taper son mot de passe. En plus des sciences informatiques, cette discipline en mouvement perpétuel implique les sciences sociales ou encore la psychologie. Et elle évoluera encore davantage dans le futur avec les transformations sur les ordinateurs, les outils connectés ainsi que sur les applications, les logiciels et nos habitudes de consommation du numérique.

C’est une évidence, la cybersécurité présente des défis scientifiques, techniques, sociétaux et humains incroyables et riches en opportunités. Les femmes ont un rôle à jouer dans cet écosystème par lequel elles pourront protéger, sauver, et modeler le monde tout en bénéficiant de salaires compétitifs. Indépendance intellectuelle et financière n’est il pas un combo idéal ? Pour s’inspirer, elles pourront aussi regarder les
parcours extraordinaires de femmes pirates comme la scientifique israélienne Keren Elazari. Ca fait rever !

Aurélie Jean, Docteur en sciences et entrepreneure, auteure du livre “Les algorithmes font-ils la loi ?” aux Éditions  de L’Observatoire

Photo ©Géraldine Aresteanu

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide