fbpx

7 leviers pour développer la confiance

7 leviers pour développer la confiance
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

La confiance entre les membres d’une équipe est un socle indispensable à une collaboration fluide. Comment développer la confiance au sein de vos équipes et en faire une vraie valeur de fonctionnement et de bien-être au travail ? Voici 7 leviers pour vous à développer la confiance.

C’est presque devenu une tarte à la crème tant on le répète : l’engagement des salariés français est très faible. Selon Isaac Getz, les salariés non-engagés sont 61%. Ces collaborateurs effectuent leur tâche avec une relative neutralité, « ils viennent pour repartir ».

Or l’acquisition et la rétention des talents n’a jamais autant fait couler d’encre. Il est l’enjeu des RH et cristallise toutes les difficultés de l’entreprise à faire évoluer un management encore trop traditionnel, bousculé ces dernières années par l’arrivée de la génération Y sur le marché du travail.

Mini Guide Leader

Pourtant, l’équation semble simple. Selon deux chercheurs de l’université de Rochester, l’homme recherche naturellement l’autonomie, l’autodétermination et les relations avec ses semblables. Quand cette capacité est libérée, il réussit mieux et s’engage plus. La performance de l’entreprise est donc meilleure.

Qui dit autonomie dit confiance. La confiance entre les membres d’une équipe est un socle indispensable à une collaboration fluide où chacun se sent libre d’être authentique. Comment développer la confiance au sein de vos équipes et en faire une vraie valeur de fonctionnement et de bien-être au travail ? Voici 7 leviers pour vous aider.

  1. Libérez l’ambition

Il est important de donner une vision claire aux équipes, partager avec elles ce que vous souhaitez réussir ensemble, ce qu’il faut transformer et pourquoi. Pour une fois, on ne partage pas des objectifs de chiffres, mais ce qui fait et fera la valeur ajoutée de l’entreprise pour ses clients. Créer de la confiance au sein de son organisation, c’est engager ses équipes. On les engage d’abord en les inspirant et en leur racontant une histoire.

  1. Libérez le chemin : simplifier les choses

Pour favoriser l’autonomie et la confiance, il est important de faire en sorte que les équipes se sentent libres d’être plus agiles et plus réactives. Finis les process, les reportings et les réunions qui ne sont pas utiles ou trop longues et qui freinent la capacité d’innovation et de créativité de ses collaborateurs. Si une borne wifi ne fonctionne plus, faites en sorte qu’un collaborateur puisse appeler le support technique. Le plus simple n’est pas toujours le plus facile.

  1. Libérez le collectif

Dans des grands groupes, les collaborateurs ne se connaissent pas toujours très bien. Une confiance mutuelle s’établit sur des fondations solides dont la connaissance de l’autre. Chez Chronoflex par exemple, ils ont mis en place un « wall of fame » avec toutes les photos des collaborateurs afin d’identifier les visages et les fonctions de tous. Un trombinoscope grandeur nature et plus sympa !

  1. Libérez la parole

Chacun doit pouvoir se sentir assez à l’aise pour s’exprimer. Les idées les plus innovantes et les plus créatives peuvent émerger de tous ! La confiance enrichit la capacité des collaborateurs à être force de proposition peu importe leur fonction et leur rôle et devient donc un facteur de performance pour l’organisation. Les communautés de pratiques sont des outils puissants : les réseaux sociaux internes sont importants pour développer le lien entre les salariés et la possibilité de partager entre eux.

  1. Libérez la mesure

Sortez de la mesure exclusive des résultats pour évaluer la « santé » de vos équipes. Mesurer c’est aussi s’intéresser au quali : être attentif à leur ressenti, à leur moral, leur motivation. C’est aussi une façon de permettre à tous de se sentir écouté. Une base fondamentale pour développer une culture du feedback et donc de la confiance !

  1. Libérez l’audace

La confiance de ses collaborateurs s’exprime aussi par leur prise de risque. Des collaborateurs engagés se sentent libres de tenter des choses nouvelles et d’innover : les erreurs sont admises si les conséquences ont été anticipées et s’ils ne craignent pas d’être mis à la porte. La confiance permet de développer un autre rapport à l’erreur et à l’échec. Ils deviennent des sources d’apprentissage : l’envie de faire des choses différentes est plus grande que le stress d’un éventuel échec.

  1. Libérez la convivialité

Enfin, dernier point mais non des moindres tant on sait l’importance de ce critère pour les nouvelles générations de salariés : la convivialité. Mettez en place des moments de plaisir et de célébration : les anniversaires, les succès de l’entreprise, les fêtes de fin d’année…Autant d’occasions possibles pour permettre à l’équipe de créer des liens. Garder en tête que de plus en plus de collaborateurs veulent travailler dans le plaisir « Il est rare que les gens réussissent s’ils ne s’amusent pas à ce qu’ils font. ». (Dale Carnegie, 1936) Le sens de l’humour, l’honnêteté, les feedbacks positifs et d’encouragement sont des éléments clés de la convivialité en entreprise.

En coaching et lors de nos séminaires de leaders, c’est un sujet souvent abordé. Nous leur demandons systématiquement de s’interroger : « et moi, suis-je digne de confiance ? » L’équation est la suivante :

  • Sincérité : Être perçu comme étant ouvert et honnête par rapport à l’intention et aux motivations ; ne pas avoir un agenda caché
    …. Je crois que vous voulez dire ce que vous dites
  • Crédibilité : Être considéré comme étant capable de faire ce qui est nécessaire ; avoir l’expertise nécessaire, les compétences et de bon sens pour obtenir des bons résultats
    …. Je crois que vous pouvez faire ce que vous dites que vous allez faire
  • Fiabilité : Être perçu comme fiable, comme quelqu’un qui suit ses promesses et ses engagements
    … Je crois que vous dites ce que vous faites et que vous allez faire ce que vous aviez dit
  • Orienté vers l’autre : être considéré comme quelqu’un de compréhensif, pour qui la satisfaction des besoins du groupe prévaut sur les intérêts personnels
    … Je crois que vous reconnaîtrez les besoins des autres et vous êtes capable de leur donner la priorité

Et vous, comment faites-vous pour développer la confiance au sein de vos équipes ?

Valérie Rocoplan, fondatrice et dirigeant Talentis, leader de l’executive coaching

Valérie Rocoplan a fondé et dirige la société de coaching Talentis. Un de ses thèmes de travail est l’accompagnement de la mixité en entreprise et le soutien des carrières au féminin. Elle est l’auteur du livre Oser Etre la Chef (aux Editions Quotidien Malin)

Vous aimerez aussi

10 conseils pour concilier vie pro et vie familiale 

Oser développer votre sens politique 

Le télétravail ou comment booster sa productivité 

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide