fbpx

Décrypter les coïncidences, c’est possible ?

coïncidences-decryptages
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Et si derrière cette coïncidence se cachait un message, une direction à prendre... Savoir les décrypter pourrait alors vous rendre bien des services pour mieux vous comprendre et faire le bons choix. C’est en tout cas ce qu’avance Isabelle Fontaine, auteure de « Transformez votre vie avec les synchronicités », paru aux éditions Eyrolles. Explications.

Vous avez sans doute déjà été confrontée à des hasards ou coïncidences : vous pensiez à quelqu’un et il vous appelle ; vous vous interrogez sur votre avenir professionnel et soudain vous voyez une brochure pour des formations… Ces signes, Carl Gustav Jung, psychiatre Suisse qui fut le disciple de Freud, leur a donné le nom de synchronicités, du grec « syn » pour « avec » et « chronos » pour « le temps » Un terme qu’il a théorisé pour décrire des événements simultanés, des coïncidences signifiantes. 

Des messages pour avancer

Lors de séances de psychanalyse, ses patients lui rapportent des hasards qui les impactent émotionnellement mais dont ils n’osent par parler à l’extérieur faute d’être pris au sérieux. « Jung donne l’exemple d’une patiente très rationnelle dont le suivi thérapeutique stagnait. Un jour, elle lui parle d’un rêve avec un bijou en forme de scarabée doré. Pendant la séance, une cétoine dorée, insecte proche du scarabée, se heurte à la vitre. Jung le montre à sa patiente qui reste stupéfaite. Cette coïncidence va faire sens pour elle et la débloquer dans son travail analytique. Les synchronicités pourraient être perçues comme un hasard mais pour celui qui les vit, elles ont une résonance particulière qui fait que ça ne peut pas en être un. Elles nous mettent dans un état que Jung qualifie de numinosité. On ne peut pas passer à côté », explique Isabelle Fontaine, auteure de « Transformez votre vie avec les synchronicités » aux éditions Eyrolles et créatrice du blog Histoire d’intuition. Il existe de petites et de grandes synchronicités. Selon l’experte, il y a certainement un message à décrypter derrière ces dernières. Les coïncidences interviennent, en effet, souvent au moment de périodes de changement et peuvent aider à prendre des décisions.

Quatre repères pour décrypter les coïncidences

Pour apprendre à interpréter ces synchronicités, l’auteure conseille de s’appuyer sur quatre repères :

1) S’introspecter avec honnêteté : Dans quel moment de votre vie vous trouvez-vous ? Quel est LE sujet important pour vous en ce moment ? Quel projet vous demande de bouger, d’aller de l’avant et est peut-être bloqué actuellement ?

Mini Guide Leader

2) Analyser le contexte de la synchronicité : Quel jour a eu lieu cette coïncidence ? Qu’étiez-vous en train de faire ? Où alliez-vous ? Avec qui ? A quoi pensiez-vous ? Vous y trouverez peut-être un élément pour vous guider dans l’interprétation.

3) Décrypter la synchronicité : Penchez-vous sur les éléments symboliques de cette coïncidence, ce qu’ils évoquent pour vous et déchiffrez-les ensuite grâce à un dictionnaire d’interprétation des rêves qui utilise le même référentiel symbolique. « Par exemple, une femme lit un roman dans lequel l’héroïne fume une marque de cigarettes américaines qui n’est pas distribuée en France. Un jour, elle voit un paquet de cette marque froissé sur son paillasson. Le fait que ce soit d’autant plus rare d’en trouver montre l’importance de cette coïncidence. On peut réfléchir à cette héroïne, à ce qu’elle traverse. Il y a peut-être un effet miroir avec notre vie. L’héroïne dans ce livre change justement de métier. Ça peut évoquer une évolution dans le même sens pour soi… », explique Isabelle Fontaine.

4) Définir sa direction : Ce travail de décryptage peut ensuite vous amener à comprendre dans quelle direction aller, à savoir quoi changer dans votre vie, à oser vous lancer. 

L’experte assure que plus on s’entraîne à cet exercice plus on arrive à décrypter ces synchronicités et plus elles se manifestent. Il est également possible de solliciter ces signes pour obtenir des réponses.

Des manières ludiques de demander des signes

Quand vous étiez enfant, vous avez probablement déjà joué en disant par exemple : « si une personne passe maintenant, la réponse à ma question est « oui » ». « L’univers nous envoie des signes et on peut lui parler, lui demander des indices pour interagir avec les synchronicités », ajoute Isabelle Fontaine.
L’idée vous tente ? Vous pouvez vous adonner à la bibliomancie. Pensez à un sujet important pour vous ou formulez une question à ce propos. Laissez votre intuition vous guider vers un livre, n’importe lequel (roman, développement personnel…), tournez les pages et arrêtez votre doigt sur une phrase pour voir si ça entre en résonance avec votre question. Si vous n’avez pas de question, peut-être vous sentirez-vous appelée par un livre en particulier pour découvrir un message.
D’une manière générale, vous pouvez aussi poser une question sur un projet professionnel ou personnel et demander qu’on vous envoie des signes dans la demi-journée, la journée… Et regardez si vous captez des choses qui sortent de l’ordinaire. Vous obtiendrez peut-être des éléments de réponse. 

Des limites à accepter

Déployez votre attention mais ne soyez pas non plus obsédée par ces signes. Car c’est bien là l’une des limites des synchronicités. « A trop vouloir observer, on peut voir des signes dans tout. En psychiatrie, on appelle ça l’apophénie. Or on a besoin d’être dans le lâcher-prise pour que ces synchronicités nous guident vers nous-mêmes. Et parfois, elles ne peuvent pas être interprétées mais le simple fait qu’elles se manifestent nous fait bouger énergétiquement à la manière d’un caillou jeté dans une mare, sans besoin de chercher plus loin », indique Isabelle Fontaine. 
Alors ouvrez l’œil, il se pourrait bien que vous ayez des messages à décrypter ! 

*Son blog : https://histoiredintuition.com/

Dorothée Blancheton

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide