fbpx

Comment faire des retours constructifs ?

faire des retours constructifs
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Faire des critiques, aussi difficiles qu’elles puissent être, fait partie des nombreuses fonctions d’un manager envers les membres de son équipe. Pourtant, d’après une étude menée par le cabinet de conseils Oasys Mobilisation, 53 % des salariés interrogés déclarent ne pas avoir de feedbacks de leurs managers, ce qui nuit à leur progression. Il est vrai que faire des retours constructifs est un exercice délicat. Découvrez dans cet article quelques conseils pour vous aider à y parvenir…

À quel moment faut-il faire des retours à ses collaborateurs ?

Mis à part lors de l’entretien individuel, qui se déroule une fois par an, bien d’autres situations peuvent nécessiter de faire des retours à vos collègues. Vous pouvez notamment leur transmettre vos félicitations suite au bon déroulement d’un projet ou d’une mission. Les feedbacks positifs contribuent à créer un climat agréable entre chacun des collaborateurs. De plus, la reconnaissance d’un manager pour le travail fourni par l’un des membres de son équipe offre de nombreux bienfaits pour les deux parties : bien-être en entreprise, motivation, productivité, engagement. 

Néanmoins, les feedbacks peuvent aussi être négatifs à certains moments. C’est notamment le cas si l’un des employés rencontre des problèmes de performance. Le manager se doit alors de lui en parler rapidement, et de façon bienveillante, afin de lui permettre de progresser et de faire évoluer ses compétences professionnelles au sein de l’entreprise. 

Mini Guide Leader

Vous pouvez aussi faire face à des problèmes de comportement de la part de l’un de vos coéquipiers, ce qui pourrait nuire au bon fonctionnement de l’organisation. Il peut s’agir de conflits entre certains employés, de retards à répétition, d’absences injustifiées ou d’un manque de respect envers un collègue ou un supérieur. 

Enfin, le manager se doit quelquefois de fournir des retours difficiles et des informations peu réjouissantes à ses collaborateurs, tels qu’un refus d’augmentation ou de promotion, un avertissement, voire même un licenciement. Il apparaît alors essentiel de savoir bien communiquer pour faire des retours constructifs, avec honnêteté et bon sens.

Qu’est-ce qu’un retour constructif ?

Un retour constructif, que l’on peut également appeler feedback, est avant tout une conversation honnête entre collaborateurs. C’est un réel outil de management et de communication dans le monde du travail, qui permet de recueillir les opinions d’un salarié face à des problèmes ciblés ou suite aux résultats d’une action. 

Pour émettre des critiques constructives, il est essentiel de prendre le temps de formuler vos propos de façon cordiale, afin d’éviter de blesser, de frustrer ou de démotiver vos collègues. Bien au contraire, les feedbacks ont pour objectif final de favoriser la rétention des talents et, d’une manière intrinsèque, de booster la productivité de l’entreprise. Si les retours constructifs peuvent comporter des félicitations ou des encouragements, ils peuvent aussi mettre le doigt sur de mauvaises habitudes concernant le travail fourni par certains collaborateurs. En revanche, il est utile de rappeler qu’il ne s’agit en aucun cas de juger la personne en elle-même, mais bel et bien son efficacité ou son comportement. 

Le feedback est constructif à partir du moment où un véritable échange se crée entre le manager et le salarié. Chaque interlocuteur doit pouvoir exprimer librement son avis et son ressenti quant aux informations données. De plus, ce genre d’interaction doit pouvoir être régulière pour qu’elle puisse porter ses fruits. En effet, l’étude réalisée par la plateforme OfficeVibe a révélé que le taux de turn-over était plus faible de 14,9 % dans les entreprises qui font régulièrement des retours constructifs à leurs employés. 

Il semble évident que chaque organisation fonctionne de façon différente, mais pratiquer la culture du feedback permet d’établir des relations de confiance entre les collaborateurs, grâce à des discussions claires et franches.

3 conseils pour faire des retours constructifs

1/ Communiquer avec ses salariés

Il est essentiel d’établir un dialogue avec les salariés, afin de pouvoir comprendre l’origine des conflits qui peuvent survenir pendant les heures de travail. Grâce à leurs feedbacks, vous pourrez prendre conscience d’un potentiel problème lié au management, d’un manque de clarté concernant les briefs et les directives qui leur sont fournis, ou encore du fait que certains d’entre eux ne se sentent tout simplement pas alignés avec les valeurs véhiculées par l’entreprise. En faisant preuve d’écoute, d’empathie et de compréhension, vous pourrez ensuite faire des retours constructifs à vos collaborateurs, ce qui les aidera grandement à s’améliorer et à atteindre leurs objectifs.

2/ Encourager la co-construction 

Une fois la source des problèmes identifiée, vous devrez réfléchir ensemble à la solution la plus appropriée à mettre en œuvre. En effet, le terme de co-construction se définit par l’éventuelle mise en place de nouvelles méthodes de travail ou d’organisation, à la suite d’un échange verbal pertinent entre chaque intervenant. Cela permet donc de faire des retours constructifs et de créer une réelle implication de la part du salarié, ainsi que de son supérieur, pour le bon fonctionnement d’un projet commun.

3/ Miser sur les bonnes conditions

Donner un feedback nécessite de respecter certaines conditions favorables au bon déroulé de l’échange. Il est notamment recommandé d’avoir une discussion en face à face, et non par mail, afin que les salariés puissent s’exprimer plus facilement. De plus, il est indispensable de faire des retours constructifs en privé et de façon individuelle, à l’abri des regards indiscrets. Les autres membres de l’équipe n’ont nullement besoin de savoir ce que vous reprochez à l’un de leur collègue. Faites-en sorte de rester calme et courtoise, sans élever la voix. Vos émotions ne doivent pas prendre le dessus, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un dialogue et non d’une punition.

Vous savez à présent comment faire des retours constructifs à vos collaborateurs. N’oubliez pas que la communication doit être au cœur de votre management. Les feedbacks, qu’ils soient négatifs ou positifs, sont des preuves de reconnaissance envers le travail fourni par les salariés. Ainsi, l’équipe reste motivée et cherchera constamment à s’améliorer.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide