fbpx

Comment être un leader en temps de crises permanentes ?

leader en temps de crises

Ces trois dernières années ont été marquées par la multiplication des crises en tout genre : sanitaire, économique, politique, géopolitique, climatique (rien de nouveau de ce côté). Or, ce qui marque c’est à la fois leur concomitance – même si elles s’expliquent par un phénomène évident de réaction en chaînes – mais aussi une forme d’accélération. Comment dès lors s’inscrire dans cette nouvelle période de notre histoire collective, comment exercer son leadership en zone de turbulences ? Voici quelques pistes de réflexions.

Cultiver l’agilité 

Dans une période de profondes transformations, le leader doit intégrer le fait que l’une des ses forces premières sera sa capacité à s’adapter, à être agile et pour cela être à l’écoute des signaux faibles de ses équipes tout en étant capable de les anticiper en organisant des moments de rencontres informels.

L’humain au coeur 

Dans cette période, l’humain doit être au coeur des préoccupations du leader. Il doit à la fois retenir les talents et les aider à grandir. Leur offrir des opportunités de se former pour nourrir la capacité de chacun à innover dans sa vie professionnelle afin de garder les meilleurs talents. Enfin, développer leur esprit d’initiative et faire en sorte qu’ils se sentent soutenus par leur hiérarchie et même encouragés à proposer de nouveaux projets. Pourquoi ne pas mettre en place une “boite à projets” avec des pitchs des meilleurs idées à développer ?

Mini Guide Leader

Donner du sens, un cap 

Le leader doit donner du sens, rendre intelligible la stratégie de son entreprise, de sa “business unit” auprès de ses collaborateurs mais aussi auprès de ses clients. Il doit pouvoir donner un cap afin de motiver ses équipes à aller dans la même direction tout en laissant une marge de manœuvre à chacun dans la mise en oeuvre. En un mot, responsabiliser plutôt que micro-manager.

Focus sur ses valeurs clés

Toutes les actions du leader doivent être évaluées à l’aune de ses valeurs. Elles doivent être posées clairement car ce corpus agira comme une boussole dans la prise de décisions stratégiques qu’elles soient Business ou humaines.

Cultiver sa créativité 

« Il faut que tout change pour que rien ne change », cette célèbre phrase empruntée à Trancrède Falconeri, personnage mythique du film Le Guépard de Luchino Visconti est une bonne manière de fixer le décor. Dans ces moments chaotiques où les repères sont plus incertains, il faut pouvoir faire preuve de créativité. Nous ne sommes jamais plus innovants que dans l’adversité, quand nous sommes dos au mur. Sortir de sa zone de confort, aller à la rencontre de ce qui n’est pas connu, se nourrir intellectuellement agit comme un remède au chaos ambiant. C’est là que naissent souvent les nouveaux chemins.

Véronique Forge

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide