fbpx

5 Start-upeuses qui réinventent le monde de demain…dans la mode

Nénés Paris lingerie responsable

Elles nous inspirent en étant des cheffes d’entreprises aussi impliquées dans la croissance de leur société que dans les enjeux sociétaux et l’impact environnemental. Parce qu’à leurs yeux, un modèle de start-up intelligent et ambitieux réinvente l’industrie de la mode et offre de nouvelles façons de consommer, voici cinq entrepreneuses mode– ultra-inspirantes – qui bâtissent maintenant, pour demain.

Découvrez nos 5 entrepreneuses de la mode de demain

Anaïs Dautais Warmel, Les Récupérables

Elle est une créatrice et entrepreneuse engagée et éclairée. Nourrie par son expérience, elle se lance dans l’entrepreneuriat et donne forme aux Récupérables. En effet, responsable d’une boutique solidaire, elle voit arriver tous les jours 300 kg de textile à la Ressourcerie, conséquence de notre surconsommation. Sa réponse : une marque de mode 100% upcycling et made in France. Pour cela, la jeune femme toque à la porte des acteurs du textile français. Ainsi, elle récupère leurs tissus dormants afin de leur offrir une seconde vie. A partir de ces textiles vintage revalorisés, des pièces sont assemblées dans des ateliers d’insertion et petits ateliers parisiens. Quatre collections en série très limitée voient le jour chaque année et sont à retrouver sur l’eshop en ligne.
Plus d’infos sur Les Récupérables

Les récupérables fondatrice

Mini Guide Entrepreneuriat

Valentine Silvin, Redonner

Chaque année en France, ce sont près 500 000 tonnes de vêtements qui finissent aux ordures. Voilà pourquoi, pour la co-fondatrice de Redonner, Valentine Silvin, le premier réflexe à entièrement intégrer dans notre quotidien est de recycler nos vêtements. Son idée pour nous encourager ? Evidemment, donner vie à la start-up Redonner ! Le principe est simple et très séduisant : simplifier le processus de dons… et le récompenser. Concrètement, vous sélectionnez via la carte géolocalisée du site Redonner l’un des 25 000 points de collecte partenaires (Le Relais, Croix Rouge, Emmaüs…) près de chez vous. Avant de déposer votre sac de vêtements collectés, envoyez-en une photo à l’équipe et récoltez des points de récompenses. Ainsi, vous bénéficierez de réductions chez des entreprises partenaires. Des exemples des partenaires en question ? Du beau linge : Veja, Le Petit Lucas du Tertre ou encore, Anja Paris. « C’est en mobilisant tous les acteurs, les petits comme les grands, que nous arriverons à rendre la mode plus responsable », affirme Valentine.
Plus d’infos sur Redonner

Charlotte Dereux, Patine

A la tête de Patine, il y a Charlotte Dereux. Après avoir suivi des études de commerce, elle occupe le poste de directrice marketing de Sarenza pendant 10 ans. Au vu de son parcours, créer Patine, en 2016, est finalement une suite logique. Toutefois, son coup de génie ? Concevoir une marque de « mode en circuit court ». Des basiques hérités du style workwear et streetwear des années 80-90, à la démarche responsable. Privilégiant les matières naturelles comme le chanvre, le lin ou celles artificielles à faible empreinte écologique comme le Tencel, ces essentiels sont donc fabriqués intelligemment et pensés pour durer, pour se « patiner » avec le temps. Pas de boutique physique ; la marque de fabrique de Patine, c’est aussi une vente uniquement en ligne, un SAV ultra léché et une communauté ultra impliquée.
Plus d’infos sur Patine

Charlotte Dereux Patine

Margot Dargegen, Nénés Paris

Le nom donné à son entreprise l’atteste : Margot Dargegen ne se prend pas au sérieux. Pourtant c’est à une start-up très ambitieuse et tournée vers l’avenir qu’elle a donné vie : une lingerie conçue pour mettre en valeur la silhouette féminine avec des matières durables… Le tout, au prix juste. Pour cela, Margot a eu l’audace d’opter pour l’économie circulaire. « Nous utilisons des fins de rouleaux et des chutes de tissus produits par l’industrie textile et des bouteilles plastiques usagées. Nous les broyons, les nettoyons. Puis le tout est fondu pour les ramener à l’état de fibre. Avec cette fibre, nous fabriquons de nouvelles bobines de fil qui une fois tissées deviendront ensuite les tissus de nos ensembles : en dentelle, en tulle, en tissu plein… » Nénés Paris est né, à base de textiles 100% recyclés. Cerise sur le gâteau, sa collection de maillots de bain est fabriquée à partir de plastiques repêchés dans les océans.
Plus d’infos sur Nénés Paris 

Laure Babin, Zèta

On vous a déjà parlé ici de l’ascension unique de cette jeune bordelaise. À seulement 23 ans, elle lance les baskets les plus green du marché suite à une campagne de crowdfunding pleine de succès. Laure Babin a en effet l’idée très originale de récupérer le marc de raisin, autrement dit la peau, pépins et autres résidus laissés de côté pendant les vendanges. Ensuite séché et broyé en fine poudre, ce marc est solidifié grâce à un habile mélange d’eau et d’huile végétale et donnée vie à une matière unique, d’aspect semblable au cuir. Zèta, c’est aussi une mode en circuit court puisque les modèles de baskets, pensés à Bordeaux, sont fabriqués au Portugal. Un concept aussi malin qu’innovant.
Plus d’infos sur Zèta

Laure Babin Zèta

 


Vous aussi, vous avez un projet à impact dans la mode et la beauté qui risque de révolutionner le monde de demain ? Saisissez votre chance !

Candidatez à l’appel à projets Pretty Good, lancé par Business O Féminin en partenariat avec KissKissBankBank.

Vanina Denizot

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide